Facebook Twitter Youtube Instagram
Jim Parsons

1923-1998

Jim Parsons

Angus James (Jim) Parsons naît le 26 mai 1923 à Sherbrooke, au Québec. Il détient un diplôme d’ingénieur en mécanique quand il s’enrôle dans le 27e Régiment blindé (Fusiliers de Sherbrooke, escadron B) en février 1942. Le 6 juin 1944, il participe au jour J et débarque en Normandie, en France. La même année, à Turnhout, en Belgique, une blessure entraîne l’amputation de sa main et de son avant-bras gauches. M. Parsons reçoit une citation à l’ordre du jour pour acte de bravoure; il a tiré son commandant de troupe hors d’un véhicule blindé en feu malgré son bras en charpie.

De retour au Canada, il se joint à l’Association des Amputés de guerre et y occupe les postes suivants :

  • président, succursale de l’Ouest de l’Ontario;
  • membre, conseil national, Association des Amputés de guerre;
  • directeur général, Service des plaques porte-clés (1950-1956, 1970-1980).

Son travail au ministère des Anciens Combattants à London, en Ontario, où il assurait la supervision de la Loi sur les terres destinées aux anciens combattants, a été utile, puisqu’il a pu mettre à profit son expérience en administration des affaires et en génie pour améliorer le Service des plaques porte-clés pendant son passage dans ce service. Il a notamment contribué à la conception de machines utilisées au Service des plaques porte-clés. L’une d’elles, l’Angus, baptisée en son honneur, a servi à plier les cadres d’aluminium autour des plaques porte-clés en plastique.

M. Parsons décède le 31 août 1998.

Cliquez ici pour lire d’autres biographies